• Bang Gang est un groupe électro islandais formé au milieu des années 90. Il est mené par Bardi Johannsson. La formation commence sa carrière dans le style Beach Boys. Bardi Johannsson est associé alors à ses potes Esther Talia Casey et Henrik Baldvin Bjornsson. Ce dernier forme son propre groupe et Bang Gang se retrouve à l'état de duo. Le label Sproti le recrute pour participer à une compilation de musique nouvelle islandaise puis le signe pour un album en 1998. Le premier single So Alone? cartonne en Islande. Esther Talia Casey poursuit des études d'arts dramatiques et prend du recul vis à vis de Bang Gang. Bardi Johannsson recrute alors les chanteuses Vedis Hervor Arnadottir et Sara Gudmundsdottir. En 2000, l'album You, le premier de la formation, sort en France. On y retrouve des remixes de Kid Loco. Suit Vanity Kills en 2001, puis l'excellent Something Wrong en 2003. Enfin, la formation s'associe à la douce Keren Ann pour former le concept Lady & Bird, toujours en 2003. h it's alright , est ma chanson préférée ...

    votre commentaire
  • BARRY WHITE

    Bien que né au Texas, c'est à Los Angeles que grandit Barry White. Comme la plupart des enfants du quartier pauvre de Watts, il apprend d'abord les règles de la rue. Le jeune Barry décide d'échapper à la violence et s'investit dans la musique. Il apprend le piano avec sa mère et sort un premier album à seize ans. Après avoir enregistré pour plusieurs labels indépendants, il fonde le groupe de soul 'Love Unlimited' où il réalise surtout les claviers et l'orchestration. C'est le début d'un immense succès. Si le morceau instrumental 'Love's theme' se vend à plusieurs millions d'exemplaires, c'est lorsqu'il chante que la sensualité de ses morceaux atteint son paroxysme. Les tubes comme 'I'm gonna love you just a little more', 'Let the music play' ou 'Playing your game, Baby' sont joués partout. La voix de basse du colosse, ses textes osés et à la fois élégants, ne rendent grâce qu'à l'amour, charnel et sans retenue. Après un passage à vide pendant les années 80, le crooner noir fait un retour mitigé en 1995. Il succombe en 2003 des suites de problèmes d'hypertension artérielle.

    L 

    Barry White, le Grand, l'Unique, l'Incomparable. Un charisme unique il lui suffisait de prononçait le mot "LOVE" et les frissons commence. Rien de tel qu'une ballade en voiture avec "Let the music play" pour impressionner les filles. Rien de tel qu'un petit morceau de Barry pour se sentir en confiance. Triste de sa disparition c'est tout le monde de la soul music qui est parti.
    Barry White tu seras tjrs avec nous. Merci


    5 commentaires
  • La nouvelle n'est pas fraîche , mais je viens d'en tomber de ma chaise là !!! youpppppiiii les smiths se reforment ... C'est énormissime pour moa ...

    C'est officiel et explique l'absence de Morrissey à Rock en Seine : Mike Joyce, Johnny Marr, Stehpen Morrissey et Andy Rourke ont enfin trouvé un terrain d'entente et sont de de nouveau réunis. Cet évènement considérable se verra concrétisé par un single prévu pour courant septembre 2004 et un album pour début janvier 2005.Grande, très grande fébrilité et grosse émotion .

    Petit cours d'histoire musical : Le groupe pop rock alternatif The Smiths se forme en 1982 à Manchester en Angleterre. Le guitariste Johnny Marr et le chanteur Morrissey se rencontrent et enregistrent des démos avec le batteur Simon Wolstencroft. Le duo prend le nom de The Smiths et engage Andy Rourke à la basse et Mike Joyce à la batterie. En 1984, le groupe signe son premier album éponyme qui reçoit de très bonnes critiques et monte jusqu'à la deuxième place des charts albums. The Smiths devient très populaire en Grande Bretagne et signe en 1985 son deuxième album Meat is murder qui entre directement numéro 1 des charts. Morrissey donne alors des interviews de plus en plus politiques contre l'administration Thatcher et interdit aux autres membres du groupe de manger dans la viande en public pour soutenir sa campagne pro-végétarienne. En 1986, The Smith signe The queen is dead qui voit l'arrivée du guitariste Craig Gannon. Ce disque confirme la popularité du groupe qui entame une tournée internationale. Johnny Marr est ensuite blessé dans un accident. Pendant sa rééducation, Craig Gannon est viré. Andy Rourke, dépendant à l'héroïne, quitte temporairement le groupe. La tension monte entre Morrissey et Johnny Marr. Peu après la sortie de Strangerous, here we come (1987), Johnny Marr annonce son départ des Smiths. Morrissey dissout le groupe dans la foulée. Suit l'album live Rank en 1988. Johnny Marr et Morrissey poursuivent des carrières solo. www.askmeaskmeaskme.com/

    Vivement janvier 2005 , çà serait nikel qu'il le sorte le 20 , cé mon annif !     :o)
     


    votre commentaire
  •                      j    Alexandre varlet

    Auteur-compositeur interprète, Alexandre Varlet sort son 2ème album "Dragueuse de fond" enrigistré à Paris en décembre 2000 et juin 2001. Accompagné par de multiples musiciens (M à la guitare électrique) et produit par le label Natais Olympic Disk, Alexandre Varlet se livre dans ses nouvelles chansons de façon très intime, exaltéé et sensible à la fois. Depuis la sortie de son 1er album "Naïv comme le couteau" en 1998, Alexandre Varlet est soutenu par un public marqué par son écriture et ses concerts. De plus, des médias fidèles (France Inter, Le Monde, Les Inrock, ...) vont permettre à la sortie de "Dragueuse de fond" de bénéficier d'une visibilité optimum. Dés le 13 janvier 2003, Alexandre Varlet entamera une série de concerts en solo (guitare et voix) et des 1ères parties dans toute la France, avant de retrouver son groupe à partir de fin Mars. Ce second album devrait confirmer Alexandre Varlet comme l'un des nouveaux auteurs compositeurs de la chanson française.

    http://www.bmg.ch/bmg/productdetails.do?Kuenstler_Nr=154141


    votre commentaire
  •               h 

    Depuis 6 mois, ce trio norvégien Ralph Myerz and the Jack herren band, sont encensés dans tous les journaux spécialisés européens comme le nouveau talent électro norvégien.
    Originaire de Bergen en Norvège, Erlend Sellevold (aka Mr. Ralph Myerz) commence en tant que DJ local au beau milieu de la décennie précédente. Son histoire débute réellement en 1997 après avoir triomphé lors d'un festival local. Fortement encouragé par cette prestation, Mr Myerz se lance ensuite dans la grande aventure musicale accompagné de deux vieilles connaissances , Thomas Lonnheim et Tarjei Strom (percussions et batterie). Ralph Myerz & The Jack Herren Band, nom inspiré du sulfureux réalisateur américain Russ Meyer, était né.

    A voir sur scène ; pour bouger son popotin y'a pas mieux !! :o)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique