• ilene barnes

    Ilene Barnes

    Il suffit de croiser le regard d'Ilene Barnes pour savoir que cette fille en impose - dans tous les sens du terme - et qu'elle n'est pas du genre à s'en laisser conter, compter non plus d'ailleurs. Ilene Barnes est une fille hors pair, totalement imprévisible. En 2000 après avoir sorti un premier album dans une major - une major c'est le rêve de tout artiste après tout - elle tire sa révérence et va voir ailleurs si le feeling est meilleur. Il l'est. Ilene Barnes signe avec une petite compagnie à taille humaine où elle se sentira regardée pour ce qu'elle est et pas pour le potentiel qu'elle représente. Risky business ? Certes. Mais la fille est comme ça, droite dans ses bottes. Revenons au regard, donc, que j'avais croisé l'espace d'un instant, à l'Espace Vauban où Ilene avait donné, il y a quelques mois de cela, un concert d'anthologie. C'est ce regard vif et clair que je retrouve sur la scène Kerouac. Ilene est filmée par une télévision anglo-saxonne et s'excuse de devoir parler en anglais alors qu'elle pratique un français parfait. Qu'importe, chassez le naturel, la langue de Molière reviendra très vite s'insinuer parmi les mots en anglais. Ilene commence le show par un hommage a capella à Nina Simones alors il y a cette voix qui monte crescendo, profonde, chargée d'émotion, sensuelle, mélancolique, magnifique. Le public est sous le charme, ébahi par tant de puissance et de présence. Le set tout entier est de même facture, un frisson parcourt la foule. Jazz, blues, ryhtm and blues, rock. Ilene Barnes sait tout faire, elle est un prodige vocal. Son album "time" est une merveille du genre.

    ilen

    Sur le lien suivant je vous conseille d'écouter le morceau "time" en acoustic , c'est une pure merveille ...

    http://www.tv5.org/TV5Site/musique/fiche_artiste.php?id_artiste=379


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :